AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NATHAN FAULHORN - Terminé

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Faulhorn

avatar

─ Messages : 2
─ Date d'inscription : 18/04/2010

MessageSujet: NATHAN FAULHORN - Terminé   Dim 18 Avr - 11:33


Nathan Faulhorn
_______________________________________________________________

    A propos de vous
      NOM : Faulhorn
      PRENOM(S) : Nathan
      DATE DE NAISSANCE & AGE : 20 Mai 1992 - 33 ans
      LIEU DE RESIDENCE : Boston


    Détails
      SOULWAKER OU NORMAL ? Normal
      Si SOULWALKER :
      - don ? ///
      - camp ? ///
      - stimulant : ///
      - inhibiteur : ///


    Descriptions
      CARACTERE : Lorsque je suis vraiment en colère, que le déclic se produit dans ma tête, ma voix perd tout signe d'existence et une bille de lumière rouge anéanti le calme, balançant dans l'ombre toute peur, toute raison, toute empathie. Plus la bille devient brulante et rougeoie, plus mon sang se glace, jusqu'à devenir bleu comme un ciel dégagé, et plus ma voix baisse, jusqu'à se muer en chuchotement.
      Ce silence, sans prévenir, est brusquement interrompu par le mouvement vif de mon bras, la détente de mon pied, la fureur du muscle gorgé de ce mélange de chaleur rouge et de sang glacé.
      C'est le caractère de mon père.
      Je le connaissais avant même de savoir que j'en avais hérité. J'avais senti ses effets.
      Très tôt, exactement comme l'enfant d'un alcoolique jure qu'il ne boira jamais, je me suis juré de rester vigilant face à la progression de ce sang glacé, de la tendance aux chuchotements. Pour moi, une bête est capable de maîtriser ses appétits. Contrairement à l'homme. Mon père, en certains moments effroyables, était un animal. Je refuse d'être mon père.

      PHYSIQUE : De taille moyenne, les cheveux bruns et les yeux d'un marron tirant parfois vers le vert, il est de ceux que les femmes considèrent comme "baisable". Mais il passerait également complètement inaperçu au milieu d'une foule de gens normaux. Ses vêtements rappellent qu'il habite un quartier mal famé de Boston, sweat et tee-shirt achetés au détour d'un marché non légal, baskets aux pieds et jeans délavés, qui rendent secret l'âge et la souffrance qui le ronge. Sous ces vêtements se cache un corps banal, quelques muscles se mêlant aux poils de son torse et à une chaine en argent qui pend à son coup. C'est lorsqu'il travaille que Nathan prend de l'assurance, qu'il met de coté ses vêtements banales pour laisser place à des chemises et des vestes noires rappelant qu'il officie en tant que détective. Son arme gonfle le bord de sa veste et sa main ne semble jamais trembler lorsqu'elle glisse sur le métal parfois encore chaud de ce revolver. Une démarche assurée et un sourire honnête aux gens de son quartier montrent à quel point il est intègre et apprécié.
      AUTRES : Le gros avantage de Nathan est le réseau social auquel il a accès constamment, et je ne parle pas de facebook et autres twitter, mais d'amitiés et de connaissances bien réelles. Les suspects qu'il recherche sont parfois des personnes avec qui il a partagé un bac à sable quelques années plus tôt, il sait tout, ou presque, sur les gens qu'il interroge, et a ainsi beaucoup plus de facilités à faire son travail que n'en aurait un simple policier de Boston.


    Biographie
      Longford. C'est la d'où je viens. Cette souche irlandaise me hante depuis de nombreuses années... Lorsque j'étais petit, que mes parents et moi vivions dans un appartement à peine plus grand que le confessoir où ma mère se rendait inlassablement, je devais subir l'animosité de mon père. Ce dernier, quand il n'était pas au fond d'un bar, à vider les bouteilles de whisky de notre vieil ami Will, propriétaire d'un bar miteux de la ville, prenait un malin plaisir à nous frapper, ma mère et moi. C'était un dur, mon père, sapeur-pompier toute sa vie ou presque, conseiller municipal sur le tard. Certains disaient de lui qu'il était un héros civique... A ceci prêt que pour m'apprendre à ne pas jouer avec le feu, il m'avait un jour appliqué sur le torse un fer a repassé encore chaud.
      Lorsqu'il est mort d'un cancer du poumon, ma mère et moi avons quitté le pays, et nous sommes installé à Boston, dans un appartement encore plus minable que celui dans lequel nous vivions. J'ai très vite retrouvé la violence que j'avais quitté, les gens de mon quartier, tissant des liens à coup de poings, et se délectant de voir couler le sang des autres sur le macadam et les trottoirs de la ville. J'ai donc très vite appris à me défendre, à me faire un nom, et à imposer le respect à mes pairs. Dorchester n'avait plus aucun secret pour moi, les gens qui y vivaient m'avaient, pour la plupart, donné leur confiance, et je faisais partie du paysage, si tant est qu'on puisse ainsi nommer la vue de ce quartier où se pressent tous les cas sociaux de Boston.
      Mon besoin d'indépendance vis à vis d'une mère détruite autant intérieurement qu'extérieurement, se faisait de plus en plus sentir, et je m'empressais de travailler pour tenter de fuir un passé qui aujourd'hui encore, me tire an arrière, cherchant à provoquer ma chute. C'est dans la criminelle que je trouve une certaine stabilité, après que ma mère fut retrouvée morte au fin fond d'une ruelle, dont le sol était jonché de poubelles déchirées par les chats et autres créatures de la nuit. La police m'avait appris qu'elle racolait, le soir, et qu'elle était surement tomber sur un fou furieux, braguette ouverte et couteau à la main. Je ne puis jamais vraiment accepter cette idée que ma mère était une de ces putes que je connaissais si bien à Dorch', mais cette nouvelle eut au moins pour mérite de gonfler ma motivation à son maximum et de me permettre d'intégrer, pour je l'avoue seulement quelques mois, la police de Boston.
      Le travail ne manquait pas à Boston, et j'avais suffisamment d'argent pour enfin me mettre à mon compte. J'obtenais de droit le titre de détective privé, et installait mon bureau dans un coin de l'appartement de Dorch' que je n'avait finalement jamais quitté. Dans ce quartier, les gens allaient et venaient, et on faisait souvent appel à moi pour retrouver certains de ses habitants, qui étaient considérés comme disparus. En fait, il s'agissait trop souvent de factures impayées, de loyer en retard et d'histoires de drogue et de sexe. Jusqu'au jour où une femme vint à ma rencontre, les larmes perlant sur son visage ternit par une couche déplorable de fond de teint, qui masquait sa jeune peau adolescente. Elle me certifiait que son frère, plus âgé qu'elle, avait quitté le domicile sans la moindre explication, ne laissant derrière lui que le souvenir d'un homme réservé mais dont la bonté n'était plus à prouver. C'était typiquement le genre d'affaires auxquelles j'avais, justement, déjà eut à faire. Un homme disparaissait, et quelque semaines plus tard on entendait son nom résonner à la radio. "... a été arrêté en possession de plusieurs kilos de cocaïne..." Mais très vite, je m'apercevais que ce n'était ici pas le cas, et j'avais le sentiment que quoi que je cherche, on me le cachait. Je remontais alors les traces de ceux qui effaçaient celle du frère disparu, et mes découvertes me laissaient de plus en plus dubitatif. Face à des insomnies de plus en plus fréquentes, je m'éveillais à des évènements dont beaucoup ne soupçonneraient jamais l'existence... Los Angeles me réclamait, et je partais, avec pour bagages quelques vêtements et dossiers en cours, à la poursuite de ces gens dont je ne savais encore rien, mais qui faisaient entrave à mon enquête.


    Hors-Jeu
      AVATAR : Casey Affleck
      CODE DU REGLEMENT : Validé par Leigh
      AUTRES ? Rien à dire de particulier si ce n'est que le concept me plait beaucoup et que le design du site n'est pas à blâmer, bien au contraire. J'adore.

_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hybo.fr
Leigh Blake
OCPS
avatar

─ Messages : 30
─ Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: NATHAN FAULHORN - Terminé   Lun 19 Avr - 6:14

Raaaaaah... Je me sens frustrée... s_s Je veux plus d'infos sur cette fameuse enquête qui te pousse à Los Angeles... <3

Sinon je ne trouve pas grand chose à redire... =o Bonne grammaire et orthographe, pas de fautes de frappes... J'AIME. (Oui c'moi qui suit chargée de corriger vos jolies présentations pour faire encore plus joli =D)

Bah plus qu'à attendre un des deux grands manitous!!!

Bienvenue parmi nous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Soulwalker
Hacker Paranormal
avatar

─ Messages : 47
─ Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: NATHAN FAULHORN - Terminé   Lun 19 Avr - 22:43

Cher Mr Faulhorn,
Dans votre quête de vérité, le mensonge et la manipulation testerons vos limites, souhaitons toutefois que vos yeux saurons l'accepter.
Les portes de Soulwalkers s'ouvrent sans réserve sur un homme à l'avenir des plus intéressants.
Bienvenue.

Cordialement, The Soulwalker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NATHAN FAULHORN - Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
NATHAN FAULHORN - Terminé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOULWALKERS :: Gestion du personnage :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: