AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »

Aller en bas 
AuteurMessage
Reese Grant

avatar

─ Messages : 4
─ Date d'inscription : 18/02/2010
─ Pseudo : Amly
─ Age : 27
─ Humeur : In the mood for Love (a)
─ Jukebox : Cobra Starship - Hot Mess

MessageSujet: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   Jeu 18 Fév - 21:42


Reese Grant
_______________________________________________________________

    A propos de vous
      NOM : GRANT.
      PRENOM(S) : Reese, juste Reese.
      DATE DE NAISSANCE & AGE : 13 mars 2006. 19.
      LIEU DE RESIDENCE : Long Beach.


    Détails
      SOULWAKER OU NORMAL ? Soulwalker.
      Si SOULWALKER :
      - don ? Régénération personnelle.
      - camp ? Neutres. J'suis dans mon camp et puis c'est tout.
      - stimulant : L'immobilité. Et le repos, tant qu'à faire. Le seul soucis, c'est que j'manque un peu d'patience.
      - inhibiteur : Les flammes, en particulier. J'ai beau avoir des facultés de régénération quasi innées, ça n'empêche que je ressens la douleur ! Et j'vous assure, brûler, même quand on guérit vite, c'est pas de la tarte. Une douleur étourdissante à vous faire perdre connaissance. Même si j'ai appris à encaisser la souffrance, y'a quand même une limite au supportable...


    Descriptions
      CARACTERE :
      « Le fort fait ses événements, le faible subit ceux que la destinée lui impose. »
      [ Alfred de Vigny ]
      Rebelle, autoritaire, méfiante, vicieuse, indépendante, teigneuse, appelez ça comme vous voulez. Disons simplement que j'suis aussi douce qu'un cactus, et aussi malléable qu'un roc. Même en me caressant dans le sens du poil, vous finirez forcément par vous piquer. Je n'ai d'ordres ni de leçons à recevoir de personne, et je n'obéis qu'aux règles que je me suis fixées. Exiger de moi une quelconque servilité serait une folie, je préfèrerais mourir que de faire ce plaisir à quiconque. Sans être pour autant insensible, j'ai fait une croix sur la pitié et la compassion depuis des lustres. Les faibles n'ont que ce qu'ils méritent. Je suis blindée - et pas seulement au figuré. Et rancunière, avec ça. Alors si t'essaies de m'atteindre, d'un t'y parviendras pas, mais de deux tu deviendras mon nouvel exutoire. Je serais le cheveu dans ta soupe, le ver dans ta pomme, la poussière dans ton oeil, le caillou dans ta chaussure, l'écharde dans ton doigt, l'épine dans ton pied, le nuage gris au dessus de ta tête, les métastases dans tes organes. Bref, t'as saisi, faut pas me provoquer. Parce que si tu me cherches, c'est moi qui te trouverais. J'ai peut être l'air chétive, pouilleuse, et esseulée, mais comme on dit, les apparences, faut pas s'y fier. Mes poings ont fait leur preuve, sur et hors du ring. J'ai pas besoin d'aide. Je me suffis amplement à moi-même. J'ai toujours su me débrouiller, c'est pas aujourd'hui qu'ça va changer. La rue, c'est mon monde. On est indissociables. Je me fonds tellement dans l'paysage qu'on a fini par plus me calculer. Je suis une légende urbaine, une ombre dans la ville. Les murmures ricochent sur moi comme les balles. Celui qui m'enchaînera n'est pas encore né.
      Et, d'après toi, qu'est ce qui maintient en vie cette furie ? Un rêve. Son rêve. S'en sortir. Réussir. Et surtout pas ressembler à ses pauvres dégénérés qu'étaient ses vieux. Et pouvoir enfin brandir son majeur vers leur dernière résidence : l'Enfer.
      PHYSIQUE : Mes cheveux longs, bruns, et emmêlés, sont presque les seules preuves de ma féminité. Même si mes traits sont plutôt fins, mes cernes profondément marquées, mon teint terne halée de suie, mes sourcils perpétuellement froncés, mes épaules voutées et ma démarche loin d'être chaloupée ont tout de masculin. Et puis, on peut pas dire que la nature aie réellement souhaitée faire de moi une femme. Mes seins sont aussi gros que des mandarines victimes de malnutrition, et j'ai plus l'allure d'une brindille que les courbes d'une sirène. Mes sweats à capuche et mes baskets trouées arrangent le tableau. Mon tic de cracher par terre, mes lèvres gercées et la boue sous mes semelles, aussi.
      AUTRES : Je n'ai jamais touché une goutte d'alcool ni aucune drogue. J'ai pu observer les dégâts que ces dépendances engendrent, et je ne dépends de rien ni de personne. Mon seul vice est la cigarette, mais plus par plaisir que par réel besoin; de plus, il s'avère que c'est parfois une excellente monnaie d'échange. Et quand on a les poumons qui régénèrent, who cares ?


    Biographie
      (en dessous)


    Hors-Jeu
      AVATAR : Kristen Stewart
      CODE DU REGLEMENT :OK vérifié par Pandore
      AUTRES ? Prenez-vous en à Luka Jones si vous êtes pas contents d'me voir. xD /sbaf/

_______________________________________________________________


Dernière édition par Reese Grant le Dim 4 Avr - 18:42, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Grant

avatar

─ Messages : 4
─ Date d'inscription : 18/02/2010
─ Pseudo : Amly
─ Age : 27
─ Humeur : In the mood for Love (a)
─ Jukebox : Cobra Starship - Hot Mess

MessageSujet: Re: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   Jeu 18 Fév - 21:44

    U N D E R . C O N S T R U C T I O N

    « T'as triché. Putain, gamine, tes parents t'ont pas appris que c'est mal de tricher ? Tu connais pourtant les règles. Tu sais bien que c'est interdit, de prendre des stimulants... »
    « Comme si j'en avais eu besoin face à une mauviette pareille. » Rétorqua-t-elle en recrachant du sang à deux pas de ses pieds.

    Les phalanges adverses s'écrasèrent sur son visage déjà tuméfié. Cette fois, elle avait même tendu la joue pour recevoir le coup. Le skinhead qui marchait de long en large venait d'abattre son deuxième poing dans sa figure, et elle préférait incliner son visage elle-même, en prévision, pour éviter que ce sagouin ne lui déboite la mâchoire. Il n'avait aucune technique, cognait au hasard, et c'était bien plus dangereux que si c'eut été un vrai boxer, comme celui qui regardait la scène à quelques pas de là. La clope au bec et le visage refait au corps à corps, il n'avait pas quitté le mur auquel il s'était adossé depuis le début de l'échange. Échange qui avait commencé par un coup de poing sous son menton, tandis qu'une armoire à glace la maitrisait alors qu'elle sortait par la porte de service du bar miteux où elle avait l'habitude d'aller se faire une petite recette confortable. Comme serveuse ? N'y pensez même pas. Elle préférait de loin le sous sol changé en ring clandestin. Resté en retrait jusque là, il repoussa son pote derrière lui sans un mot et vint souffler sa fumée au visage de Reese qui souriait, humant l'effluve avec délice. L'odeur des blondes était une de ses préférées, après celle des gaz d'échappement. Entourée de ces odeurs, elle se sentait dans son élément. Aucune peur ne se lisait dans ses yeux. Elle préférait avoir affaire à lui qu'à l'autre. L'autre n'était qu'un bourrin sans scrupule, et sans cervelle. Schéma qui lui rappelait bien trop celui qu'elle avait vécu tout au long de son enfance loin d'être tendre.

    « Qu'est-ce que t'as pris ? Je t'ai pété deux côtes, éclaté l'arcade sourcilière, et au moins luxé une épaule. T'es peut être rapide, t'as une assez bonne défense et de la hargne à revendre, mais t'es qu'un moustique ! Alors crache le morceau, qu'on en finisse. C'est quoi le petit nom de ton produit miracle ? » S'enquit-il en passant sa langue sur ses lèvres, se penchant pour plonger son regard pile dans le sien, vert délavé.
    « Je peux tirer une latte ? »

    Il lui tendit sa clope et la coinça entre ses lèvres. Elle aspira lentement sa bouffée de fumée et la fit remonter dans ses narines. Le tabac des Phillip Morris menthol avait ce petit arrière goût frais qui faisait la différence. Il lui avait piqué son paquet en même temps qu'il avait récupéré l'enveloppe de leur combat qu'elle avait empochée. Combat qu'elle avait gagné à la loyale, d'ailleurs. Elle avait simplement usé de ce que la nature lui avait offert, et lui de même. Elle avait la faculté de guérir rapidement; c'était un homme plus musclé, expérimenté, et grand qu'elle. Ne pouvait-on pas considérer une certaine égalité entre eux ? Tsss. Une fois qu'elle eut pris ses trois taffes, elle ferma les yeux et eut un petit sourire ironique.

    « C'est mes cigarettes, elles sont magiques. »

    Une vague lueur de surprise passa dans les yeux du boxer presque noirs dans cette ruelle à peine éclairée qui jeta un regard ambiguë à la cigarette qu'il tenait entre ses doigts. Puis, il se mit à rire. Reese esquiva le premier coup du skinhead impatienté qui avait reprit les devants et se prit le deuxième en plein abdomen. Elle ferma les yeux et serra les dents pour encaisser. Ses deux côtes récemment cassées n'étaient pas encore remises, et l'os s'était à peine ressoudé. Elles craquèrent net à l'impact. Le son, résonnant dans ses entrailles, la plongea dans une étrange transe. Il se contentait de taper sans réfléchir, n'importe où tant que ses poings s'écrasaient sur elle. Arrière goût de déjà vu. Les corrections de son père. Elle aurait dû mourir plusieurs fois sous ses coups. Perdre treize dents. Et l'usage de ses jambes, lorsque le talon de ses santiags s'était écrasé sur ses lombaires. Mais elle avait survécu. Malgré les os brisés, la peau écorchée, et les innombrables cicatrices sous la surface, elle avait tenu le coup. Elle, et son patrimoine génétique, s'étaient rebellés contre la fatalité. Même si elle s'y était broyée les poignets à essayer de lui rendre les coups. Le boxer saisit son menton entre ses doigts pour la faire parler sans qu'elle ne saisisse le sens de sa question. Elle rouvrit les yeux et prit une profonde inspiration comme si elle émergeait après être restée trop longtemps sous l'eau. Fini de jouer.
    D'un coup sec, elle fit claquer son front contre celui de l'adversaire, le sonnant assez longtemps pour semer le trouble dans son esprit. De coups secs de ses talons respectifs, elle écrasa tour à tour les petits orteils de celui qui la maintenait, lui arrachant un cri de douleur presque jouissif, s'extirpant ainsi de sa prise. Elle avait anticipé que le troisième accourrait au secours des autres et poussa d'un grand coup de flanc celui qui s'était reçu son coup de boule sur lui tandis qu'il s'étalait sur la chaussée. Dans sa lancée, elle récupéra ses clopes et l'enveloppe et prit ses jambes à son cou sans attendre en rabattant sa capuche sur sa tête. Courir était douloureux, et c'est le visage crispé qu'elle se tassa dans une ruelle isolée, derrière quelques palettes de bois à moitié calcinées, pour récupérer quelques forces grâce à ses étonnantes capacités. Peu à peu, son souffle revient alors à la normale, et elle souleva son tee shirt pour inspectait ses côtes : les hématomes jaunissaient à vue d'œil. Du bout des doigts, elle tata son arcade encore endolorie, puis sa joue qui dégonflait péniblement. Les dégâts étaient négligeables, la guérison ne serait pas très lourde. Au bout de dix minutes, quand le calme fut revenu alentours, elle finit par se lever. Elle ne grimaçait même plus aux tiraillements douloureux, tant elle était habituée à cette sensation. Connaissant par cœur le dédale de Long Beach, elle n'eut aucun mal à retrouver

    (...)


Dernière édition par Reese Grant le Dim 4 Avr - 19:04, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorothy Blixen
Ligue 19
avatar

─ Messages : 143
─ Date d'inscription : 17/01/2010
─ Pseudo : MELODY
─ Age : 26
─ Humeur : PUNCHYY
─ Jukebox : THE DAVEY BROTHERS - HEART GO FASTER ♥

MessageSujet: Re: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   Jeu 18 Fév - 21:46

    Nyah, et de deux : D

    Comme au temps de FF Lovee
    Welcooome : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soulwalkers.forumactif.com
Reese Grant

avatar

─ Messages : 4
─ Date d'inscription : 18/02/2010
─ Pseudo : Amly
─ Age : 27
─ Humeur : In the mood for Love (a)
─ Jukebox : Cobra Starship - Hot Mess

MessageSujet: Re: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   Ven 19 Fév - 6:14


    Merfiii. :3
    Manquerait plus que Pandy ! =D

    Je m'absente pour quelques jours à Lyon, jusqu'à lundi soir, je terminerais ma fiche à mon retour. Lovee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Grant

avatar

─ Messages : 4
─ Date d'inscription : 18/02/2010
─ Pseudo : Amly
─ Age : 27
─ Humeur : In the mood for Love (a)
─ Jukebox : Cobra Starship - Hot Mess

MessageSujet: Re: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   Dim 28 Fév - 18:06


    Descriptions finies. Si c'est assez détaillé ! S'il manque des lignes, faîtes moi signe. J'attaque l'histoire dès que j'ai tout bien réfléchi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandore Worthington
OCPS
avatar

─ Messages : 66
─ Date d'inscription : 20/01/2010
─ Age : 28
─ Humeur : Jubile :3
─ Jukebox : Fool - Cat Power

MessageSujet: Re: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   Dim 28 Fév - 19:16

La description est au poil! Les tempéraments explosifs se font légion ^^, ça ne peut que être intéressant. Bonne chance pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »   

Revenir en haut Aller en bas
 
REESE xxx « J'ai des ardoises de rêverie et le sens de l'ironie. »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Scamander [ACCEPTEE] ~ Auror
» Alisa Skinner-Katina [O.ver ! / T.erminé !]
» Riri, Fifi et Loulou font des siennes ☼ Reese
» Oh j'ai cru voir un grominet ☼ Reese
» Le jour où l'hiver s'abbattit sur l'académie [PV Reese] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOULWALKERS :: Administration :: Archives des présentations-
Sauter vers: