AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exemple de publicité

Aller en bas 
AuteurMessage
The Soulwalker
Hacker Paranormal
avatar

─ Messages : 47
─ Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Exemple de publicité   Ven 12 Fév - 19:25

    Bien entendu, rien de vous empêche de faire de la publicité pour Soulwalkers si l'envie vous prend ! Pour cela, voici une petite fiche type de publicité que vous pouvez utiliser :



Soulwalker... En cette année 2025 c'est un terme répandu, du moins une appellation que connaissent les personnes comme moi, aux capacités... disons, spéciales.
Si vous pouvez lire ces lignes, c'est que vous êtes un des nôtres, ou du moins, faites partie de cette grande trame qui liera vos choix et actes aux destins d'êtres hors du commun. Je vais vous faire partager ce qui m'est apparu il y a des années...


_______________________________________________________________
Une femme s'avança. Elle était élégante, avec une démarche assurée et un tailleur qui lui marquait la taille. Miranda Marshall était une belle femme, très belle même, mais surtout, elle possédait cette aura qui caractérise les gens de pouvoir. Le centre de l'Organisation de Contrôle des Phénomènes Surnaturels était à peine achevé, et les rouages qui le constituaient s'assemblaient peu à peu au sein de ces murs de béton froids et austères. Sur son visage une expression, à la fois détachée et condescendante, laissait entendre qu'elle avait l'habitude qu'on lui obéisse. Elle fit face aux éminents scientifiques et hauts dignitaires, ainsi qu'à ses semblables. Elle était la dernière à prendre place et elle prit la parole. La pièce plongée dans un silence solennel, semblait elle aussi boire chacun de ses mots.

« Le Soulwalker nous a contactés, comme vous le savez, il y a maintenant plusieurs mois. Il avait prédit un conflit, et comme toujours, il avait dit vrai. Plusieurs des anciens agents spéciaux de la zone 51 nous ont tourné le dos, mais je suis fière de vous annoncer que l'OCPS est maintenant prête à servir le grand et glorieux pays qu'est les États-Unis d'Amérique. »


Elle marqua une pause, prenant le soin d'englober de son regard perçant la vingtaine de personnes qui l'entourait.

« C'est ici, dans cette base, tout près de Tulsa, que seront dirigées les opérations. Nous mettrons bientôt fin à cette futile rébellion et mènerons à bien la mission pour laquelle nous avons été créés : protéger les citoyens. Que se soit des Soulwalkers ou de simples hommes,et ceci de gré ou de force. De plus, le sérum est en phase finale de test, nous ne déplorons presque plus de pertes, et nous ne tarderons pas à l'administrer à tous ceux que nous localiserons. Mesdames et Messieurs, nous sommes chargés d'une grande responsabilité, mais je ne doute pas que votre conscience saura reconnaître le bien du mal. »

Des applaudissements conclurent l'intervention de Mrs Marshall. Satisfaite mais impassible, ses pensées se tournaient déjà vers les tâches qu'elle allait aborder aujourd'hui.

En effet, la chasse commençait avec la création de l'OCPS et l'ouverture de son centre. Nous autres Soulwalkers anonymes, sommes à leurs yeux de véritables bombes à retardement, et plusieurs faits historiques le prouvent. Certains désastres provoqués par des êtres tels que moi, ont été magistralement maquillés ou même occultés par l'État, mais repensez à certaines catastrophes naturelles qui n'avaient pas été pronostiqués, pensez à ces nombreux incendies d'origine inconnue, ces personnes disparues. Notre existence engendre autour de nous la discorde, et parfois même, la mort. La liste des accidents est longue. Mais toute chose a son contraire. Là où certains voient le danger et l'incontrôlable, d'autres y voient le besoin d'un guide, un cri à l'aide et le principe de libre arbitre...

_______________________________________________________________
L'eau souillée semblait suinter des murs. La pluie était rare à Los Angeles, mais abondante et impétueuse lorsqu'elle décidait de visiter la ville et son désert. Maintenant le flot s'était tari, et dans cette petite impasse sordide aux allures de guet-apens, un claquement tonitruant déchira l'air et se réverbéra contre ses hautes et étroites parois. Les chaussures de Trent Willis étaient à son images: l'allure était discrète mais néanmoins élégante, les mouvements maitrisés au millimètre près. L'aplomb se lisait sur chacun de ses traits, comme si rien au monde ne pouvait l'inquiéter, et surtout pas de se retrouver dans une ruelle mal éclairée d'un quartier dangereux de Los Angeles. Après avoir dépassé des poubelles aux entrailles béantes, il se tourna vers la droite, faisant face à une porte en tôle de mauvaise facture et légèrement décrépie. On y distinguait une écoutille à la hauteur des yeux.

« C'est moi Nana... »


L'écoutille ne s'ouvrit pas... En revanche la porte elle, émit un bruit de soupape et lorsqu'elle s'ouvrit avec la lenteur d'un pachyderme, une épaisseur de plus d'un mètre de blindage en métal refléta avec paresse la lumière du couloir qu'elle protégeait. Une femme d'origine asiatique s'accouda sur l'embrasure, un petit sourire sur les lèvres.

« Je pense que je pourrais jamais me décider...
- A propos de...?
- Si je suis contente ou contrariée de te voir. La normalité c'est pas mon truc, j'me sens comme diminuée tu comprends. »


Willis s'avança d'un pas décidé. Il ne prit pas la peine de se retourner. Nana savait qu'il était préoccupé.

« Désolé, je conserve toujours une petite zone de no-man's-land, histoire de survivre. Sans rancune. »

Il lui fallut descendre quelques étages, traverser quelques couloirs, saluer distraitement quelques personnes. Il poussa une porte, et l'atmosphère parut subitement s'alourdir. Il s'installa tout au bout de l'immense table ovale et de son bois rutilant. Ils étaient à présent au complet.
On pouvait compter 19 personnes.
A l'entrée de Willis, certains s'étaient nerveusement tripoté les mains, d'autre avaient reniflé ou toussoté bruyamment pour masquer leur malaise. Les capacités de cet homme avaient toujours été déstabilisantes.

« Mesdames, messieurs, bonjour. Nous sommes à présent et comme au commencement, 19 parjures réunis. »

La pirouette théologique en dérida quelques uns. Mais les visages redevinrent bientôt graves.

« Il a été convenu que je remplacerai mon père pour présider la ligue. Jusqu'à ce que mon tour passe. Mon père était un homme fier et courageux que vous connaissiez même parfois depuis plus longtemps que moi... Vous savez donc aussi que je serai sans aucun doute son digne successeur.
Aussi, de plus en plus de soulwakers rejoignent nos rangs, certes, le gouvernement nous envoie régulièrement ses cerbères, mon père en a fait les frais, mais nous pouvons prétendre leur rendre la pareille. »


Un sourire carnassier se coula sur ses lèvres. Oui, il leur tiendrait tête.

_______________________________________________________________
Oui, nous sommes en 2025 et pour la très grande majorité de la population mondiale, rien n'a changé. Il y a toujours des conflits, des débats, et la routine qui rongent leurs crédulité. Mais pour vous cela change certainement beaucoup de choses... Vous n'êtes pas seul soulwalker, et vous simple citoyen, vous n'êtes pas fou. Il y a des choix à faire, des actes à accomplir. Je vous montre les différents chemins qui s'offrent à vous, et la question est de savoir lequel emprunterez-vous ?

_______________________________________________________________
SOULWALKERS est un forum de bon niveau rpg (minimum 15/20 lignes) fantastique avec une touche de science-fiction, ouvert depuis le 12 février 2010.
Le contexte est ENTIEREMENT original, nous y avons beaucoup travaillé et le concept veut volontairement un retour aux sources du RPG, sans fiches de liens ni poste vacant.
Le forum est déconseillé aux moins de 17 ans, pour cause de sujets pouvant choquer les plus jeunes.
Nous sommes 3 admins, Melody (D. Blixen), Léa (P. Worthington) & Mary (L. Blake).




Dernière édition par The Soulwalker le Ven 12 Fév - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Soulwalker
Hacker Paranormal
avatar

─ Messages : 47
─ Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Exemple de publicité   Ven 12 Fév - 19:25

Code:
[center][img]http://i46.tinypic.com/1znr1tx.png[/img][/center]

[justify][color=#333333]Soulwalker... En cette année 2025 c'est un terme répandu, du moins une appellation que connaissent les personnes comme moi, aux capacités... disons, spéciales.
Si vous pouvez lire ces lignes, c'est que vous êtes un des nôtres, ou du moins, faites partie de cette grande trame qui liera vos choix et actes aux destins d'êtres hors du commun. Je vais vous faire partager ce qui m'est apparu il y a des années...[/color]

[center][u]_______________________________________________________________[/u][/center]
Une femme s'avança. Elle était élégante, avec une démarche assurée et un tailleur qui lui marquait la taille. Miranda Marshall était une belle femme, très belle même, mais surtout, elle possédait cette aura qui caractérise les gens de pouvoir. Le centre de l'Organisation de Contrôle des Phénomènes Surnaturels était à peine achevé, et les rouages qui le constituaient s'assemblaient peu à peu au sein de ces murs de béton froids et austères. Sur son visage une expression, à la fois détachée et condescendante, laissait entendre qu'elle avait l'habitude qu'on lui obéisse. Elle fit face aux éminents scientifiques et hauts dignitaires, ainsi qu'à ses semblables. Elle était la dernière à prendre place et elle prit la parole. La pièce plongée dans un silence solennel, semblait elle aussi boire chacun de ses mots.
[color=indianred]
« Le Soulwalker nous a contactés, comme vous le savez, il y a maintenant plusieurs mois. Il avait prédit un conflit, et comme toujours, il avait dit vrai. Plusieurs des anciens agents spéciaux de la zone 51 nous ont tourné le dos, mais je suis fière de vous annoncer que l'OCPS est maintenant prête à servir le grand et glorieux pays qu'est les États-Unis d'Amérique. »[/color]

Elle marqua une pause, prenant le soin d'englober de son regard perçant la vingtaine de personnes qui l'entourait.

[color=indianred]« C'est ici, dans cette base, tout près de Tulsa, que seront dirigées les opérations. Nous mettrons bientôt fin à cette futile rébellion et mènerons à bien la mission pour laquelle nous avons été créés : protéger les citoyens. Que se soit des Soulwalkers ou de simples hommes,et ceci de gré ou de force. De plus, le sérum est en phase finale de test, nous ne déplorons presque plus de pertes, et nous ne tarderons pas à l'administrer à tous ceux que nous localiserons. Mesdames et Messieurs, nous sommes chargés d'une grande responsabilité, mais je ne doute pas que votre conscience saura reconnaître le bien du mal. »[/color]

Des applaudissements conclurent l'intervention de Mrs Marshall. Satisfaite mais impassible, ses pensées se tournaient déjà vers les tâches qu'elle allait aborder aujourd'hui.

[color=#333333]En effet, la chasse commençait avec la création de l'OCPS et l'ouverture de son centre. Nous autres Soulwalkers anonymes, sommes à leurs yeux de véritables bombes à retardement, et plusieurs faits historiques le prouvent. Certains désastres provoqués par des êtres tels que moi, ont été magistralement maquillés ou même occultés par l'État, mais repensez à certaines catastrophes naturelles qui n'avaient pas été pronostiqués, pensez à ces nombreux incendies d'origine inconnue, ces personnes disparues. Notre existence engendre autour de nous la discorde, et parfois même, la mort. La liste des accidents est longue. Mais toute chose a son contraire. Là où certains voient le danger et l'incontrôlable, d'autres y voient le besoin d'un guide, un cri à l'aide et le principe de libre arbitre...[/color]

[center][u]_______________________________________________________________[/u][/center]
L'eau souillée semblait suinter des murs. La pluie était rare à Los Angeles, mais abondante et impétueuse lorsqu'elle décidait de visiter la ville et son désert. Maintenant le flot s'était tari, et dans cette petite impasse sordide aux allures de guet-apens, un claquement tonitruant déchira l'air et se réverbéra contre ses hautes et étroites parois. Les chaussures de Trent Willis étaient à son images: l'allure était discrète mais néanmoins élégante, les mouvements maitrisés au millimètre près. L'aplomb se lisait sur chacun de ses traits, comme si rien au monde ne pouvait l'inquiéter, et surtout pas de se retrouver dans une ruelle mal éclairée d'un quartier dangereux de Los Angeles. Après avoir dépassé des poubelles aux entrailles béantes, il se tourna vers la droite, faisant face à une porte en tôle de mauvaise facture et légèrement décrépie. On y distinguait une écoutille à la hauteur des yeux.
[color=indianred]
« C'est moi Nana... »[/color]

L'écoutille ne s'ouvrit pas... En revanche la porte elle, émit un bruit de soupape et lorsqu'elle s'ouvrit avec la lenteur d'un pachyderme, une épaisseur de plus d'un mètre de blindage en métal refléta avec paresse la lumière du couloir qu'elle protégeait. Une femme d'origine asiatique s'accouda sur l'embrasure, un petit sourire sur les lèvres.

[color=indianred]« Je pense que je pourrais jamais me décider...
- A propos de...?
- Si je suis contente ou contrariée de te voir. La normalité c'est pas mon truc, j'me sens comme diminuée tu comprends. »[/color]

Willis s'avança d'un pas décidé. Il ne prit pas la peine de se retourner. Nana savait qu'il était préoccupé.

[color=indianred]« Désolé, je conserve toujours une petite zone de no-man's-land, histoire de survivre. Sans rancune. »[/color]

Il lui fallut descendre quelques étages, traverser quelques couloirs, saluer distraitement quelques personnes. Il poussa une porte, et l'atmosphère parut subitement s'alourdir. Il s'installa tout au bout de l'immense table ovale et de son bois rutilant. Ils étaient à présent au complet.
On pouvait compter 19 personnes.
A l'entrée de Willis, certains s'étaient nerveusement tripoté les mains, d'autre avaient reniflé ou toussoté bruyamment pour masquer leur malaise. Les capacités de cet homme avaient toujours été déstabilisantes.

[color=indianred]« Mesdames, messieurs, bonjour. Nous sommes à présent et comme au commencement, 19 parjures réunis. »[/color]

La pirouette théologique en dérida quelques uns. Mais les visages redevinrent bientôt graves.
[color=indianred]
« Il a été convenu que je remplacerai mon père pour présider la ligue. Jusqu'à ce que mon tour passe. Mon père était un homme fier et courageux que vous connaissiez même parfois depuis plus longtemps que moi... Vous savez donc aussi que je serai sans aucun doute son digne successeur.
Aussi, de plus en plus de soulwakers rejoignent nos rangs, certes, le gouvernement nous envoie régulièrement ses cerbères, mon père en a fait les frais, mais nous pouvons prétendre leur rendre la pareille. »[/color]

Un sourire carnassier se coula sur ses lèvres. Oui, il leur tiendrait tête.

[center][u]_______________________________________________________________[/u][/center]
[color=#333333]Oui, nous sommes en 2025 et pour la très grande majorité de la population mondiale, rien n'a changé. Il y a toujours des conflits, des débats, et la routine qui rongent leurs crédulité. Mais pour vous cela change certainement beaucoup de choses... Vous n'êtes pas seul soulwalker, et vous simple citoyen, vous n'êtes pas fou. Il y a des choix à faire, des actes à accomplir. Je vous montre les différents chemins qui s'offrent à vous, et la question est de savoir lequel emprunterez-vous ?[/color]

[center][u]_______________________________________________________________[/u][/center][/justify]
[i]SOULWALKERS est un forum de bon niveau rpg (minimum 15/20 lignes) fantastique avec une touche de science-fiction, ouvert depuis le 12 février 2010.
Le contexte est ENTIEREMENT original, nous y avons beaucoup travaillé et le concept veut volontairement un retour aux sources du RPG, sans fiches de liens ni poste vacant.
Le forum est déconseillé aux moins de 17 ans, pour cause de sujets pouvant choquer les plus jeunes.
Nous sommes 3 admins, Melody (D. Blixen), Léa (P. Worthington) & Mary (L. Blake).[/i]

[center][url=http://soulwalkers.forumactif.com/forum.htm][img]http://i47.tinypic.com/sxgggp.png[/img][/url] [url=http://soulwalkers.forumactif.com/forum.htm][img]http://i50.tinypic.com/30mbqtt.png[/img][/url] [url=http://soulwalkers.forumactif.com/forum.htm][img]http://i47.tinypic.com/sxgggp.png[/img][/url] [url=http://soulwalkers.forumactif.com/forum.htm][img]http://i50.tinypic.com/30mbqtt.png[/img][/url][/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exemple de publicité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les classiques et la publicité
» Exemple de developpement eco-touristique
» Exemple de camouflage .
» Réfléchir peut nuire gravement à la publicité...
» Un CV ? Cékoiça, cépourki et cépourkoi ? (+ exemple)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOULWALKERS :: Hors-Jeu :: Publicité & Partenariat-
Sauter vers: